Site
Site
  • Urbanisme
  • >
  • Les enjeux de l'urbanisme et de l'architecture à Juliénas

Les enjeux de l'urbanisme et de l'architecture à Juliénas

Matin d'hiver à Juliénas

A juliénas, les enjeux paysagers et architecturaux, prennent une importance toute particulière. Notre village, dont la réputation internationale est un atout formidable, a en effet vocation à attirer les amateurs de vin et de belle campagne, ainsi que les « oenotouristes » de toute l’Europe, voire plus.

Comme nos vins, notre village doit préserver et valoriser sa typicité. En d’autres termes, la bouteille et l’étiquette doivent être à la hauteur de la belle appellation et du joyeux contenu. Juliénas est avant tout un vignoble, vallonné et ouvert, agrémenté de fonds de vallées herbagers et de crêtes boisées, qui offrent aux habitants et aux visiteurs un paysage remarquable et remarqué. La vigne, surface agricole à forte valeur ajoutée, a fort heureusement préservé notre village du « mitage », ce développement anarchique de constructions plus ou moins hétéroclites, que l’on peut observer et déplorer dans d’autres communes rurales périurbaines.
La typicité de l’architecture Juliénatone se caractérise par ses volumes et par ses matériaux traditionnels. Les espaces bâtis sont constitués par un bourg assez dense, avec des hameaux satellites, et des exploitations viticoles isolées. Les habitations, relativement massives, sont le plus souvent alignées en bord de rue, à l’exception des sièges viticoles isolés, qui regroupent un certain nombre d’annexes autour de l’habitation principale.

ZoomLe Bourg

Les toitures sont réalisées à l’aide de tuiles canal (ou tuiles creuses ou romanes), caractéristiques du Sud de la France, dont la petite histoire (apparemment fausse !) dit qu’elles étaient moulées sur les cuisses d’ouvrières spécialement recrutées à cet effet. La cuisson au bois des argiles locales produisait un panel de couleurs très variables, allant du rouge foncé à l’ocre jaune, fonction du degré de cuisson. La pente des toits, avec les tuiles canal, est faible par construction, comprise entre 25 et 50 %. Pour des pentes plus fortes (tours de châteaux et manoirs), les tuiles sont alors des tuiles plates, de type bourguignon, parfois vernissées (Châteaux de Juliénas, des Capitans, du Bois de la Salle, Domaine des Mouilles…).

ZoomLa pierre rouge de Bessay

Les enduits et mortiers étaient réalisés avec un mélange de chaux et de sable, souvent prélevé au Mont Rémond, leur conférant une couleur ocre jaune, plus ou moins claire, mais jamais blanche. Outre leur esthétique, les enduits à la chaux présentent l’avantage de ne pas se fissurer (« faïencer ») et de laisser respirer les murs, en évacuant les excès d’humidité. Les encadrements et pierres de chainage d’angle sont, quant à eux, réalisés en pierre jaune de Saint Martin, certainement plus facile à tailler. Ils surlignent élégamment de jaune les ouvertures, portes et fenêtres. Il convient de les préserver et les mettre en valeur ou, à défaut, de les imiter par un encadrement à base d’enduit de couleur identique.

ZoomPierre jaune de Saint Martin et enduit à la chaux

Les ouvertures sont presque deux fois plus hautes que larges (environ 1m70 par 1m), pour des raisons probablement liées à la résistance des matériaux : plus un linteau est large, plus il doit être épais, donc coûteux. Seuls les derniers étages, du fait des plafonds plus bas et des soupentes, ont des ouvertures plus ou moins carrées (environ 1m par 1m). Toutes ces ouvertures sont régulièrement alignées sur les façades.

Notre Plan Local d’Urbanisme, élaboré par des architectes-urbanistes et approuvé par la Municipalité, en application du Code de l’Urbanisme et après consultation des habitants, vise à préserver cette typicité et cette harmonie villageoise. Les règles d’urbanisme (en gros, ce que l’on peut y construire) varient fortement selon les différentes zones du territoire et leur vocation (A agricole, N naturelle, U urbaine, UI économique…), les zones A et N étant les plus strictes. Enfin, l’article 11 (annexe 2 du PLU), définit précisément les règles d’architecture : matériaux, formes, couleurs autorisés.
• les tuiles doivent être de type tuile canal, de couleur rouge vieilli, la nuance « vieux toit » étant tolérée.
• Les enduits doivent obligatoirement être de couleur soit beige, soit sable, soit pierre rouge de Bessay.
• Les autres couleurs (dont le blanc) et les enduits au ciment ne sont pas autorisés. • Les ouvertures doivent s'inscrire en harmonie dans les façades (disposition, dimensions, proportions, ...).
• Les murs de clôture ne doivent pas dépasser 1mètre 60 et doivent être enduits en harmonie avec les façades,
• Le béton, les briques et les parpaings doivent être obligatoirement enduits….

Un certain nombre de travaux, même relativement simples, sont soumis à déclaration préalable ou permis de construire : rénovation et modification de façades, réfection de toiture, création d’ouvertures, création de piscines, terrassements… et, d’une manière générale, tout ce qui modifie l’aspect extérieur d’un bâtiment ou du paysage. Pour savoir si vos projets de travaux nécessitent une démarche préalable et s’ils sont conformes aux règlements, reportez-vous au site internet de la commune et n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès du secrétariat de Mairie.
Et nous comptons sur nos artisans pour connaître et relayer ces informations auprès de leurs clients.

ZoomToiture rénovée à Voyolette

Plan Local d'Urbanisme

Le Plan Local d'Urbanisme de la commune, approuvé en décembre 2006, a fait l'objet d'une première modification qui a été approuvée le 27 juillet 2011 et est devenue éxécutoire à compter du 22 septembre 2011.
Vous trouverez ci-après les pièces suivantes :
01- Plan de zonage de la commune tenant compte de la modification n° 1
02- Plan de zonage du Bourg et de Vaux tenant compte de la modification n° 1
03- Le rapport de présentation
04- Les orientations d'aménagement
05- le règlement des zones et l'article 11
06- la liste des emplacements réservés

01- Plan de zonage de la commune

1762 ko - Dernières modifications : 18/10/2011

02- Plan de zonage du Bourg et de Vaux

1105 ko - Dernières modifications : 18/10/2011

03- Le rapport de présentation

5946 ko - Dernières modifications : 20/10/2011

04- Les orientations d'aménagement des zones AU

661 ko - Dernières modifications : 25/10/2011

05- Le règlement du PLU

16666 ko - Dernières modifications : 11/07/2018

06- Liste des emplacements réservés

57 ko - Dernières modifications : 25/10/2011